Honda et GM accélèrent sur la pile à combustible à hydrogène


Voiture à hydrogène de GM et Honda

Honda et General Motors (GM) passent la seconde et accélèrent sur le développement de la pile à combustible dans leurs véhicules. Les deux constructeurs automobiles viennent d’annoncer la constitution commune d’une entreprise qui se destine à produire à la chaine un système développé de pile à combustible à hydrogène.

Pour un investissement global de 85 millions de dollars, l’objectif est de construire un véhicule en commun, monté à la chaîne aux États-Unis à partir de 2020.

La voiture à hydrogène

Un véhicule à hydrogène, est pour rappel, un véhicule qui peut parcourir des distances importantes en rejetant uniquement de l’eau, le véhicule ne produit pas de CO2. De plus, faire le plein d’un véhicule à hydrogène ne prend tout au plus que quelques minutes.

Honda et GM travaillent en commun sur ce projet depuis 2013. Les ingénieurs des deux firmes ont notamment collaboré sur le développement d’un système de pile à combustible de nouvelle génération mais également sur de nouvelles capacités de stockage de l’hydrogène. Les deux constructeurs ont l’objectif d’une évolution importante aussi bien technologique qu’économique en proposant au grand public un véhicule fiable et abordable. La suite sera de mettre au point un système de recharge développé et adapté à de nouvelles infrastructures.

On contraire d’Honda, General Motors n’a jamais proposé de voiture roulant à hydrogène. Honda quant à lui est l’un des constructeurs pionniers proposant ce type de technologie avec entre autres la FCX lancée dès l’année 2002. Le constructeur japonais lancera par la suite la FCX Clarita en 2008 puis en 2016 la Clarita Fuel Cell.

La concurrence chez Toyota

Le grand rival dans cette course à la pile à combustible à l’hydrogène pour l’automobile est le constructeur Toyota. Ce dernier a sorti en 2015 un modèle spectaculaire avec la Mirai. Le constructeur japonais a aussi développé le concept FCV Plus, concept qui laisse présager ses futures voitures à hydrogène. Avec la FCV Plus la pile est ancrée entre les roues avant avec le réservoir d’hydrogène placé derrière la banquette arrière. L’autre spécificité de la Toyota FCV Plus est que la voiture peut produire son électricité à l’aide d’hydrogène en provenance d’une source extérieure.

Laisser un commentaire